La mauvaise réputation, ou quand Philippe Couillard manque de jugement

image

L’intelligence et le jugement sont deux choses bien différentes. Personne ne doute de l’intelligence de Philippe Couillard. Mais qu’en est-il de son jugement? Le chef libéral a-t-il du jugement? Rien n’est moins sûr.

Dans un point de presse, le bon docteur a affirmé que les déclarations de la première ministre sur le multiculturalisme en Grande-Bretagne allait nuire à la réputation internationale du Québec.

Extrait de l’article de La Presse :

Même si une rapide revue de presse permet de voir que la nouvelle n’a pas traversé les frontières du Canada, le chef libéral s’est tout de même dit inquiet de la répercussion de la déclaration sur la crédibilité du Québec. «Rendez-vous compte de ce que ça va faire sur l’image internationale du Québec.»

La déclaration de la première ministre était fondée sur des déclarations de Tony Blair, alors premier ministre de la Grande-Bretagne et David Cameron, l’actuel chef du gouvernement britannique. En voici deux extraits.

D’abord Tony Blair:

« When it comes to our essential values — belief in democracy, the rule of law, tolerance, equal treatment for all, respect for this country and its shared heritage — then that is where we come together, it is what we hold in common. »

David Cameron:

Mr Cameron blamed a doctrine of « state multiculturalism » which encourages different cultures to live separate lives. This, he says, has led to the « failure of some to confront the horrors of forced marriage ». But he added it is also the root cause of radicalisation which can lead to terrorism.

« As evidence emerges about the backgrounds of those convicted of terrorist offences, it is clear that many of them were initially influenced by what some have called ‘non-violent extremists’ and then took those radical beliefs to the next level by embracing violence. This is an indictment of our approach to these issues in the past. And if we are to defeat this threat, I believe it’s time to turn the page on the failed policies of the past. »

Ce qui nuit à la réputation internationale du Québec, ce sont toutes ces affaires de corruption qui ont eu cours sous le régime libéral

À l’évidence, M. Couillard a lancé des roches pour rien.

- Manque de jugement

D’autant plus que  le chef libéral vit dans une maison de verre. Tout le monde sait bien que ce qui nuit à la réputation internationale du Québec, ce sont toutes ces affaires de corruption qui ont eu cours sous le régime libéral.

Capture d’écran 2013-09-07 à 18.07.03

M. Couillard fut membre de ce régime pendant cinq ans. Quand il parle de mauvaise réputation pour le Québec, il devrait s’en souvenir.

- Manque de  jugement.

Comment explique-t-il ses relations avec Arthur Porter, avec qui il s’est associé pour créer une entreprise de consultants? Il affirme lui-même que le docteur sulfureux l’a roulé dans la farine.

- Manque de jugement.

En juin dernier, Philippe Couillard a exigé que le calendrier des élections à date fixe soit fixé en fonction des fêtes religieuses, notamment pour qu’elles ne coïncident pas avec Roch Hachana, le nouvel an juif. Le lendemain, les organisations juives refusaient de l’appuyer!

- Manque de jugement.

Capture d’écran 2013-09-07 à 19.17.52

Autre exemple et non le moindre. Quand il a été élu chef, il s’est empressé de nommer Jean-Marc Fournier chef de l’opposition au Parlement, en faisant de facto son bras droit. En agissant ainsi, Philippe Couillard a lancé le signal que rien n’allait changer au Parti libéral. Il nommait celui qui aura été la toute dernière personne au Québec à s’opposer à la tenue d’une enquête publique sur la corruption.

- Manque de jugement

Et le bouquet, c’est lorsque M. Couillard exige des excuses de Mme Marois. Extrait:

Capture d’écran 2013-09-07 à 20.22.51

Quand Warren Kinsella a comparé le Québec au régime nazi ou quand Justin Trudeau a fait un parallèle entre le projet de charte et la ségrégation raciale aux États-Unis des années 50, je n’ai pas entendu Philippe Couillard exiger des excuses.

Ce qui est indigne, M. Couillard, c’est de demeurer silencieux quand ces gens méprisent ouvertement le peuple que vous prétendez représenter.

Manques de jugement à répétition…

8 réflexions sur “La mauvaise réputation, ou quand Philippe Couillard manque de jugement

  1. En 1997 il y a eu 218 poursuites pour des contributions politiques illégales et le DGE a demandé au gouvernement du PQ d’ouvrir plusieurs enquêtes, pourquoi ignorer ce fait et blâmer exclusivement les Libéraux ?http://www.ledevoir.com/politique/quebec/381125/si-on-l-avait-ecoute

    J’aimerais nettement mieux que les blogueurs diffusent des vérités plutôt que de mentir et chercher à masquer que tous les partis politiques sont corrompus

  2. Encore une stratégie argumentative discutable …

    Je me permet de commenter la première partie de l’article. Celle qui est de trop ;)

    Enfin … elle n’a pas rapport avec la seconde.

    Donc, on apprend que le jugement de Mme Marois, et on imagine bien , du PQ tout entier, repose sur … deux (2) coupures de journaux.

    C’est pas ce que j’appelle un dossier étoffé.

    Ensuite, tu nous place une citation de Tony Blair. Mais elle ne parle pas de multiculturalisme !

    Bon … qu’à cela ne tienne, le lien est là. On trouve d’autres passage sur le multiculturalisme:

    « Mr Blair said « multicultural Britain » should not be dispensed with, adding: « On the contrary, we should continue celebrating it, » »

    Oh ! mais ça dit le contraire de ce que Marois et toi lui attribuez.

    Dis-moi, est-ce que c’est ça qu’on appelle une Gobeilade ? En somme, c’est un peu comme une entourloupe ?

    Ou encore:

    « The failure of that part of the community to integrate did not mean multiculturalism was dead » …

    Autre Gobeillade ?

    Bon, alors sur deux article de journaux, on conclut que le premier, Marois l’a mal lu et son équipe aussi.

    Reste Cameron. Alors c’est déjà discutable de vouloir juger la politique anglaise à partir de deux coupures de journaux; mais en plus, ne pas distinguer les témoignages de tiers des propos des acteurs engagés n’aide pas à se faire une idée précise.

    (Ceci nous amènerait à l’apprentissage des compétences liées à l’histoire qui cause tant de problème aux jeunes néoconservateurs du PQ, mais nous n’en sommes encore qu’à l’inexactitude de la connaissance transmise par Mme Marois et son équipe.) ;)

    Bon, alors quand on lit l’article, on voit qu’il y a bien sûr différentes perspectives. Le journaliste professionnel nous les transmet :

    … « They suggested his speech was part of a concerted attack on multiculturalism from centre-right European governments and pointed out he was making it in Germany – where Chancellor Angela Merkel recently made a similar attack. »

    Autrement dit, sur deux articles qui constituent tout le dossier de recherche du PQ, le premier est mal lu et le second à moitié lu par Mme Marois et son entourage.

    Une fois ceci dit, on peut faire une dernière Gobeillade et enchaîner sur un autre sujet. Genre:

    – « Coudonc’, Marois, c’est pas elle qui a pas corrompu ces propres enfants en les enrôlant comme prête nom dans pour financer son ascension à la chefferie ? »

    Tadam: Gobeillade !

    ;)

    Bonne journée.

  3. Bonjour Stéphane, je suis d’accord avec le fond de ton propos, Philippe Couillard a essentiellement gonflé une balloune pour faire une attaque partisane. Par contre, ta façon d’écrire sur ton blogue ressemble davantage à du spin qu’à de l’argumentation, tellement l’aspect partisan y prédomine sur l’argumentation.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s